SEO : l’expérience utilisateur, nouveau facteur de classement Google

seo-google-experience-utilisateur-1200x801

Google vient d’annoncer une prochaine mise à jour de son algorithme pour 2021 qui prendra en compte des critères centrés sur l’expérience utilisateur.

https://webmasters.googleblog.com/2020/05/evaluating-page-experience.html

La mise à jour « Google Page Experience »

Google a publié un post officiel annonçant une nouvelle mise à jour de son algorithme se basant sur l’expérience utilisateur. Les sites seront désormais également évalués en fonction de la façon dont les utilisateurs peuvent interagir avec leurs différentes pages web. Les sites qui ne proposeraient pas une expérience utilisateur satisfaisante, pourraient se retrouver moins bien positionnés qu’avant.

Cette mise à jour appelée « Google Page Experience » devrait prendre en compte des facteurs existants tels que le « mobile-friendly », le critère HTTPS, la navigation sécurisée et la présence d’annonces intrusives mais aussi se baser sur les critères Core Web Vitals.

Les critères pour évaluer l’expérience utilisateur pour un site web. Crédits : Google.

Les facteurs Core Web Vitals

Pour cette mise à jour « Google Page Experience », Google tiendra compte des 3 critères de Core Web Vitals centrés sur l’expérience utilisateur :

  • Largest Contentful Paint (LCP) : c’est le temps de chargement de la page pour que le contenu principal soit visible pour l’utilisateur. Ce critère indique la rapidité avec laquelle un individu peut réellement voir le contenu de la page. Pour offrir une expérience utilisateur favorable, votre score LCP doit être inférieur à 2,5 secondes.
  • First Input Delay (FID) : ce critère mesure l’interactivité, c’est à dire qu’il mesure le temps entre le moment où l’utilisateur interagit pour la première fois avec une page (s’il clique sur un lien ou un bouton par exemple) et le moment où le navigateur peut vraiment répondre à cette action. Pour offrir une bonne expérience utilisateur, votre score CLS doit être inférieur à 100 millisecondes.
  • Cumulative Layout Shift (CLS) : ce facteur évalue la stabilité visuelle, en prenant en compte les décalages de mise en page, ce qui correspond à des éléments visibles qui changent de position sur la page. Google prend en compte ce critère car il peut être désagréable pour un utilisateur qui souhaite cliquer sur un lien de se retrouver à cliquer sur un autre lien à cause d’un décalage de mise en page soudain. Pour une expérience utilisateur réussie, les pages doivent conserver un CLS inférieur à 0,1.

Les 3 critères Core Web Vitals pris en compte pour l’algorithme Google. Crédits : Chromium Blog.

Les autres facteurs pour évaluer l’expérience utilisateur

  • Mobile Friendly : les pages doivent être adaptées au mobile. Google dispose même d’un outil qui permet de savoir si une page web est bien adaptée pour la navigation mobile
  • Navigation sécurisée : les pages ne doivent pas contenir de contenu piraté (du contenu placé sur un site sans autorisation), des logiciels malveillants qui pourraient se livrer à des pratiques trompeuses ou encore de l’ingénierie sociale (contenu qui amène les visiteurs à effectuer une action dangereuse). Google peut établir un rapport pour évaluer si vous avez des problèmes de navigation sécurisée sur votre site.
  • Le protocole HTTPS : les pages doivent être diffusées en HTTPS pour assurer une connexion sécurisée aux utilisateurs. Pour savoir si votre site est bien sécurisé, une page d’aide Google existe.
  • Pas d’interstitiel intrusif : le contenu des pages doit être facilement accessible. Il faut donc éviter les pop-ups qui couvrent le contenu principal de la page quand un utilisateur essaye d’accéder un site ou lorsqu’il est en train de parcourir une page.

Une mise à jour prévue en 2021

Dans son post, Google a annoncé que cette mise à jour ne serait pas en ligne dès à présent vu le contexte actuel lié au Covid-19 mais qu’elle devrait être effective courant 2021.

Il a été également précisé qu’il y aurait un préavis annoncé au moins 6 mois avant le déploiement de ces nouveaux critères pour permettre aux propriétaires de site de se préparer à ces changements.

Retour haut de page