Les chiffres clés du e-commerce en 2020

e-commerce-2020-1200x800

La Fevad publie les premiers chiffres clés du e-commerce en 2020.

La Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance) vient de réaliser une cartographie du e-commerce français en 2020 qui permet d’identifier les majeures évolutions sur le plan économique et sur les nouvelles tendances de consommation en France.

Le chiffre d’affaires du e-commerce dépasse les 100 milliards d’euros

Le chiffre d’affaires des ventes sur Internet est en progression constante depuis 2015. Le cap des 100 milliards d’euros a été franchi en 2019 : 103,4 milliards d’euros, une hausse de 11,6 % par rapport à 2018.

Hausse du nombre d’acheteurs sur Internet et sur mobile

8 internautes sur 10 achètent un produit ou un service via un site e-commerce, tous supports confondus, soit 40 millions de français. Ce chiffre est aussi en hausse (+ 800 000 en un an).

On constate une hausse des acheteurs sur mobile en 2019 : + 3,1 millions de consommateurs soit + 23,7 % sur un an. Au total l’année dernière, 16,3 millions de français ont effectué des achats à partir de leur mobile. À savoir : 49 % des e-acheteurs mobile achètent sur Internet au moins une fois par mois via leur leur mobile.

Plus de 200 000 sites marchands actifs

Au T1 2020, 200 650 sites marchands sont recensés comme actifs. Les sites qui comptent le plus grand nombre de clients en 2019 sont : Amazon, Fnac, Cdiscount, Veepee et E.Leclerc.

Les produits et les services les plus achetés sur Internet

On retrouve en tête du classement la mode et habillement (51 %), suivi des produits culturels (41%) et des jeux, jouets (38 %). Ces chiffres correspondent aux nombre de e-acheteurs par catégorie sur l’année 2019.

Le e-commerce, générateur d’emplois

Le e-commerce représente plus de 200 000 emplois directs : un nombre qui ne cesse d’augmenter d’année en année. Parmi les sites leaders, on constate que plus de la moitié ont augmenté leurs effectifs en 2019. Il faut également prendre en compte les nombreux emplois dans le domaine du transport et de la logistique qui sont étroitement liés au secteur.

L’e-commerce est de plus en plus utilisé par les commerçants et artisans

Les commerçants et les artisans utilisent de plus en plus l’e-commerce. L’étude constate une dynamique omnicanale. La majorité des e-commerçants TPME possèdent aussi une boutique physique pour vendre leurs produits ou le font via leur réseaux de distribution. Ceux qui utilisent les deux canaux voient leur CA augmenter.

E-commerce et environnement : les e-acheteurs ont des attentes

Les e-acheteurs ont de plus en plus d’attentes en matière de consommation écoresponsable. Plus de 70 % des acheteurs privilégient les sites qui montrent une démarche responsable.

E-commerce inter-entreprises : plus de 150 milliards de chiffres d’affaires

Concernant le e-commerce sur sites web B to B, 130 milliards d’euros de CA ont été réalisés pour les entreprises de plus de 10 personnes et plus de 15 milliards d’euros pour celles de moins de 10 personnes. Sur les trois dernières années, la croissance du CA de l’e-commerce B to B est en moyenne de 15 % par an.

Le pourcentage de ventes B to B via sites web est plus important au Royaume-Uni (5 %) mais la France est en tête concernant les ventes B to B via EDI (15%), contre 11 % pour l’ensemble des pays de l’UE.

Source : La Fevad

Retour haut de page